+ d'actualités

VDN partenaire du Trail du Plessis 2017
La 3 ème édition du Trail du Plessis a eu lieu le dimanche 9 Avril 2017 ! Comme chaque VDN s'est associée à cet évènement qui se situe sur la commune d'Eplessier. Toujours les mêmes courses de 9 et 18 km dans la joie et la bonne humeur ! Merci à n...
Le Cluster Wind For Future à l’honneur

Le clusters éolien Wind for Future partenaire de VDN est à l’honneur avec le projet hydrogène « ENRgHy ».

Début décembre Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et ...

VDN devient membre de l’AFHYPAC

L'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible fédère les acteurs de l'hydrogène et des piles à combustible en France : entreprises, laboratoires...

En 2017 Vents du Nord change d’image et devient VDN. Fort de 12 années d’expérience dans l’éolien, VDN diversifie ses activités et renforce notamment ses partenariats dans la technologie hydrogène. VDN en 2017 porte cette ambition de faire de l’éolien et des EnR un reflèxe pour le développement énergétique de nos régions et atteindre ainsi les objectifs français de 30% d’énergies renouvelables en 2030.

VDN de part son savoir faire et son excellence apporte des réponses concrètes aux territoires au travers de projets éoliens dans un soucis constant de dialogue et de concertation. Si les défis sont technologiques, ils sont au service de l’humain et non l’inverse. Notre objectif en 2017 est de renforcer notre politique de communication pour que l’ensemble des parties prenantes adhérent aux projets que nous porterons.

En 2017, VDN entend également mettre son expérience dans les énergies renouvelables au service d’une filière hydrogène en pleine expansion  Membre de L'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible, VDN participe activement au développement de la filière. L’éolien et l’hydrogène sont parfaitement complémentaires.Les parcs éolien pourrait ainsi contribuer à alimenter indirectement nos voitures dans un futur proche.

Si nous libérons les énergies durables, le réseau électrique français pourrait être composé à 100% d’énergies renouvelables tout en garantissant un prix stable de l’électricité selon l’Agence pour la Maîtrise et le Développement de l’Environnement- ADEME.